Mieux vaut prévenir..

Connaissez-vous le fameux proverbe "mieux vaut prévenir que guérir"? C'est très vrai pourtant hélas pas souvent pratiqué. Pourquoi les gens préfèrent attendre d'avoir des symptômes avant de prendre soin de soi? Voici des conseils simples mais efficaces pour vous aider à comprendre s'il est temps de mieux vous occuper de vous.







La définition de la #santé par l' Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est "un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste pas seulement en l'absence de #maladies ou d'infirmité".


Mais comment faire pour se rendre compte si nous sommes vraiment en bonne santé? Quels sont les indices qui nous permettent de "tirer la sonnette d'alarme" avant que ce soit trop tard?


L’idéal serait de faire, au moins une fois par an, un bilan de santé avec un naturopathe ou un docteur qui fait de la médecine préventive. Pour commencer, je vous invite à faire un pré-bilan avec vous mêmes en vous posent des simples questions, en essayant de rester le plus possible détachés et surtout objectifs, car il est difficile de reconnaître des symptômes, surtout s'il sont installés depuis longtemps.


Voici donc une petite liste que je vous encourage à utiliser aussi souvent que nécessaire afin de mieux comprendre votre niveau de #bien-être et surtout comprendre s'il serait nécessaire de modifier quelque chose dans votre vie ou de se faire aider par un praticien de santé.

  1. Votre niveau d'énergie et vitalité. Idéalement, sur un niveau de 1 à 10, vous devriez vous positionner plutôt vers le haut.. L’énergie peut varier tout au long de la journée, comme par exemple le typique "coupe de pompe" après un repas, et que beaucoup de facteurs peuvent affecter son niveau: mauvaise #alimentation, #carences en #nutriments essentiels, problèmes de #thyroïde, problèmes métaboliques tels que le #diabète ou la résistance à l'insuline, l’hypoglycémie, et bien sur le #stress et le #burnout (pour en mentionner que certains d'entre eux).

  2. Présence de symptômes inflammatoires et de #douleur. L'#inflammation (surtout de bas grade) est un des responsables majeurs des #maladies chroniques de notre société. A part la présence de #douleur physique, il y a un autre type d'inflammation qui ne se voit pas trop physiquement mais que l’œil attentif d'un praticien de santé pourra voir à travers un bilan sanguin spécifique.

  3. Votre niveau de #stress et votre #humeur. Sur une échelle de 1 à 10 (très stressé), vous en êtes ou et depuis combien de temps? Que faites-vous pour mieux gérer votre stress au quotidien? Savez-vous que le stress chronique peut affecter votre qualité de vie ainsi qu’être la cause de beaucoup d'autres problèmes tels que la fatigue chronique, l'hypertension, la prise de poids, des maux de tête, des douleurs musculaires, des nausées, des troubles digestifs et bien sur des troubles de l'humeur.

  4. Votre #digestion. Souffrez-vous de symptômes digestifs tel que des #nausées, des #ballonnements, des #crampes, des #flatulences, êtes vous constipés ou souffrez vous de diarrhées, et depuis combien de temps?

  5. Votre #sommeil: dormez-vous bien ou souffrez vous de problèmes d'endormissement ou de maintien du sommeil?

  6. Votre vie sociale et vos activités extra-professionnelles. Que faites-vous en dehors de votre travail? Rencontrez-vous des amis régulièrement, avez-vous des activités de loisirs, des hobby? Que faites-vous pour vous relaxer?


Prenez le temps de réfléchir à ces simples mais profondes questions. S'il y a au moins deux aspects de votre vie qui ne sont pas tout à fait en équilibre, arrêtez vous, mettez en place des nouvelles habitudes, parlez-en avec des amis, ou cherchez des praticiens de santé qui pourront mieux vous aider à faire de la prévention santé car rappelez vous qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout